À noter
La pension est composé de 2 chambres individuelles dans une maison, d'une cuisine et d'une grande terrasse à partager.
L'ensemble de la maison est réservé aux clients.
Selon vos dates de réservation, vous pourrez avoir la maison tout à vous ou devoir la partager avec 2 autres personnes.

La pension est située sur l'île de Tiputa, la moins habitée des 2 iles habitées de Rangiroa.
Authenticité et convivialité seront au rendez vous.

Mais si vous souhaitez pouvoir aller boire l'apéritif au Kia Ora ou participer à une dégustation à la cave de Rangiroa, cela ne sera pas possible en logeant au Fare Bleu.
Le taxi-boat qui relie les 2 iles s’arrête à 16h30.

Pas de problème pour toutes les excursions et les plongées; précisez simplement en réservant qu'ils viennent vous chercher au quai de Tiputa.

A noter également que tous vos déplacement pendant votre séjour seront effectués à velo.
Si vous ne pouvez pas, voulez pas ou ne savez pas pédaler vous devez réserver dans un autre établissement
Et même si un atoll est "plat" et même si la maison située à moins de 3 km du village et du quai, une bonne condition physique sera appréciée.
Aucun taxi ne circule à Tiputa, et la maison est trop loin du village pour faire le trajet à pied sous le soleil.

Le fare bleu n'accepte pas les paiements par carte bancaire. merci s'il vous plait de prévoir le prix de votre réservation en espèces et en francs pacifique.
Avec un accord préalable, le paiement des nuitées peut être effectué par virement, le paiement de la taxe locale restant à payer sur place en espèces s'il vous plait.

Nota Bene : en choisissant un hébergement chez l’habitant vous acceptez de vivre comme l’habitant vit sur un atoll des Tuamotu. Des fois ici il n’y a pas d’électricité, des fois il n’y a plus d’eau dans les citernes et on se lave avec une bassine et dans tous les cas nous faisons attention à ne pas gaspiller. Nos vélo sont tout rouillés, même quasi neufs et les fruits et les légumes ne poussent pas sur le corail. Il y a des chiens et des coqs qui se promènent et des voisins qui tondent leur jardin ou écoutent de la musique… Souvent ici on ne fait pas « avec » mais on fait « sans », mais on le fait très bien et dans le bonheur.